30/06/2008

 

 

feder 12

 

 Hier sur un coup de tête, j'ai pris la voiture,et je suis allée à la mer, alors que tout le monde était dans le sens inverse.. Il était presque 20h, j'avais une heure de route, et pourtant.. Il fallait que je parte, et que je change d'air. A défaut de ne pouvoir partir en vacances, il fallait bien trouver un endroit plus près. A table, lorsque je suis en train de manger, j'entends des gens à côté de moi qui discutaient de leur situation. Vue qu'ils parlaient relativement fort, il était difficile pour moi de les ignorer.
A entendre ce que le premier interlocuteur disait à son comparse, il vivait une situation relativement difficile. Sa femme le quitte, il ne comprend pas pourquoi, et cherche à la reconcquérir par tout les moyens.
J'ai toujours dit, et je le pense toujours, que l'amour est la plus grande force au combat. Lorsque l'on se bat au nom de l'amour, on est capable de parcourir le monde entier, écraser et terrasser les pires ennemis, monter et grimper tout en haut d'une montagne, et essayer de toucher le ciel.
Quoi de plus beau? Et pourtant, dans la réalité, la vie est bien plus cruelle que cela.. On a beau vouloir se battre, et parfois, on perd vite la bataille...
Le pire, dans une relation, c'est de ne pas savoir pourquoi l'autre nous a quitté.. Comme je l'ai vécu récemment, on se pose des tas de questions, et on ne trouve jamais les réponses. Je ne comprends pas pourquoi , et comment on peut faire ça à une personne qu'on a aimé, et avec qui on a partagé tant de choses ! N'a-t-on pas de respect pour l'autre? N'y a-t-il pas un minimum de reconnaissance envers l'autre? Même si on ne l'aime plus, même si on ne veut plus partager de moments avec, il mérite de le savoir... Comment peut-on alors tourner la page, et décider d'avancer, alors que l'autre a décidé de nous couper la route sous les pieds?
Bref, j'écoute attentivement, et le fait de le voir si déterminer à vouloir récupérer sa femme, me touche. J'avais envie de l'aider.. Mais comment? J'imaginais alors, une personne proche, qui vivrait la même situation, et je me suis demandée, ce que je lui dirais à la place de son ami.
J'avais difficile à trouver les mots.. Parce que d'un côté, nous avons envie de le soutenir dans sa démarche, mais d'un autre, si nous savons que c'est perdu d'avance, on ne peut pas non plus le laisser continuer à espérer pour rien... On n'est jamais sûr de rien, c'est un fait, mais avons-nous le droit de nourrir un espoir qui ne prendra jamais forme? Au risque que l'autre soit encore plus déçu, et ne nous reproche un jour de ne pas lui avoir ouvert les yeux plus tôt?
Ce que j'avais du mal à saisir aussi, c'est comment une personne peut changer du jour au lendemain de comportement? La veille, prétendre aimer, et le lendemain, partir sans rien dire?
On se pose alors les questions à savoir, si l'autre n'a pas joué la comédie pendant tout ce temps, que cache-t-elle, pourquoi a-t-elle changé d'un coup? Il y a de quoi perturber quelqu'un, ce qui semblait être le cas de mon voisin de table...
Après les avoir écouter longuement, je conclue que les deux amis, repartent bredouille.. L'un sans solution, l'autre...sans avoir pu en donner une.. 

11:01 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/06/2008

 

 vkii15j6

 

Aujourd'hui, je me sens femme... Pas que je ne me sentais pas comme cela avant, et je ne sais pas si c'est l'euphorie de l'été, mais les choses ont l'air d'avoir pris une tournure différente. Les hommes ont l'air d'être plus ouvert, plus réceptif, et ce qui me met complètement en confiance. J'attrape une certaine assurance, et je me surprends à aimer jouer à ce jeu de séduction. Je sais bien, malgré tout, que cela n'a aucun aboutissement, mais c'est juste le plaisir de.... Pouvoir se sentir désiré, se sentir convoité, se sentir attiré... Et cela fait du bien à l'égo.
Je discute avec une amie, qui m'avoue avoir des craintes quant au comportement de son homme. Il joue au jeu de séduction avec....une autre qu'elle. Pourquoi fait-il cela? Est-ce qu'il la trompe pour autant? Je ne sais pas. Cela reste des questions sans réponses, parce que, comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes pas fait pour se comprendre. Nous, les femmes, nous associons souvent le mental, et le physique.. Les hommes semblent faire la part des choses. Draguer n'est point tromper... Pourtant pour nous, draguer, est une forme de trahison. On se sent toujours laizée, et surtout salie dans notre image. "Que vont penser les autres? Il me fait passer pour une demeurée"... sont souvent les craintes que nous abordons dans ces cas la.
Et si tout simplement, ils avaient besoin de se sentir désiré eux aussi? Ce n'est pas un homme qui va se faire courtiser, ce n'est pas à un homme que l'on va faire un compliment, ce n'est  pas à un homme que l'on va jeter un petit clin d'oeil discret..... Et si eux aussi, ils avaient le droit d'être flatté par moment dans leur égo..??? Mais à quel prix ?
Lorsque nous flirtons avec un homme, c'est qu'il y a déjà une certaine affinité.. Nous ne faisons jamais cela, sans être sure et certaine, qu'il n'y a pas un échange, ou une certaine réceptivité... C'est là qu'est toute la différence sans doute, avec un homme.. Lui ne voit en cela, qu'un petit jeu... qui parfois malheureusement peut déraper.
Alors, si j'avais un conseil ou un mot de réconfort à dire à mon amie, que devrais-je dire? Que c'est normal ce qu'il fait? Qu'elle n'a rien à craindre? Qu'il faut le laisser faire? Et où est la limite dans ces cas la? J'ai été moi même trompée par mes ex, j'ai subi cette trahison mainte fois... et pourtant, je ne peux que me résoudre à penser que l'homme est ainsi fait... Qu'un homme aime, et aimera toujours être un chasseur... et une femme, être chassée... Qu'un homme fidèle qui aimera qu'une seule femme toute sa vie, cela ne peut exister...
Désolation? Triste sort? Ironie de la vie? ... Et si c'était tout simplement comme cela que ca a fonctionné, et que ca fonctionnera pour toujours? .... 

23:13 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

10/06/2008

 

saikano_wp04l

Aujourd'hui je ne me sens nullement inspirée.. J'essaie de savoir ce qui ne tourne pas rond dans ce monde. Pourquoi y a-t-il des gens en couple qui sont si malheureux ? Moi qui regardais leurs images en imaginant qu'ils avaient une belle vie de famille, un couple qui marchait, et au final, des problèmes, on en trouve partout. L'être humain est décidemment un éternel insatisfait. Croyons nous que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, alors qu'au final, les mauvaises herbes poussent chez tout le monde? Lorsque je discute avec des gens, et qu'on me pose la question fatidique " Tu es célibataire?" et que je réponds d'un "oui" complètement fade, on me répond " Tu as bien raison! Tu ne sais pas la chance que tu as ! " ... Ah bon ??? Et quelle chance ai-je d'être célibataire? On me dit alors " Tu n'as pas de compte à rendre, tu fais ce que tu veux, pas de prise de tête.." . J'hallucine. Dire qu'il y a des gens comme moi qui n'espère qu'une chose, trouver une personne à aimer, voilà qu'on me dit qu'il vaut mieux rester seul. Pourquoi ne pouvons-nous pas nous contenter de ce que nous avons, et de ce que la vie nous apporte? Même moi parfois j'ai du mal à comprendre. Moi même, lorsque je sens qu'une personne a envie de s'investir, je cherche à fuir, et lorsque je veux m'investir avec quelqu'un, cette personne n'est jamais prête. Quel triste sort... et c'est là que je me rends compte, que nous souhaitons toujours, par l'image que nous projette autrui, ce que nous ne pouvons pas avoir. Et lorsque j'y pense, il est vrai que j'aimerais trouver un homme à aimer, à chérir, à caliner, mais il est tout aussi vrai de dire que j'aime ma liberté, et que j'ai envie quelque part de la conserver. Et pourquoi l'être humain ne sait-il pas associer "être en couple" et "être libre" ensemble? Est-ce une chose qui demande l'impossible? Est-ce parce qu'inconsciemment, l'être humain a besoin de "posséder" les choses qu'il aime sans pour autant se sentir lui même emprisonner? Tout est si contradictoire, si opposé, si incompatible. Les couples libres ne fonctionnent pas, les couples fusionnels ne fonctionnent pas non plus... On me parle alors de "couple moderne" où chacun fait ce qu'il veut, où chacun a son chez soi, où chacun sort de son côté... Mais pourquoi dès lors, appellons-nous cela "un couple" ? Je pose tellement de questions, mais en même temps, j'ai l'impression que ces questions fusent de partout...Comment faisaient nos grands-parents, et certains de nos parents pour être mariés depuis des années, nous montrer qu'ils sont un couple solide, que l'amour ne s'est pas terni au fil des ans ? Quelle était leur recette? Des principes, des valeurs...oui, et même lorsqu'on pense les avoir, on ne sait pas toujours s'en servir.. Un ami me dit " Les couples qui durent des années, et qui vivent ensemble pour la vie, ca n'existe plus..." . Cela m'effraie.. Pourquoi donc? La société facilite tellement les échanges à l'heure actuelle, qu'il n'est plus question de se battre pour que les choses marchent. On est pas content? On va à la concurrence.. On est pas heureux? On cherche sur internet ou ailleurs.. On en a marre? On tourne le dos au problème, et on fuit, plutôt que de rester à la maison pour essayer de le résoudre.. Au final, que faisons-nous pour que ça marche?? A part fuir.....

 

20:48 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

07/06/2008

 

25

Hier soir, j'ai passé la nuit à me demander si j'avais des regrets.. Et je dois dire que sous un coup de tête impulsif, je me suis mise à écrire une lettre, destinée à une personne qui m'est chère. Une personne que je ne vois presque jamais, mais que je porte toujours dans un coin de mon coeur, toujours une petite pensée pour lui, peu importe le moment de la journée. Je m'étais dit que cela ne servirait à rien, puisque cette personne ne veut pas s'engager. Et pourtant j'avais le besoin hier soir, de lui dire ce que je ressentais. Peu importe les conséquences, peu importe si je devais perdre ce lien à tout jamais, mais il fallait que je le fasse, pour qu'un matin en me levant, je ne me dise pas " Je n'ai jamais eu l'audace d'essayer, et je regrette".. Peut-être que je n'aurais jamais de réponses à mes questions, et je ne saurais jamais le fin fond de ses pensées, de ce qu'il ressent. Mais j'ai déjà tellement de regrets, que maintenant, je me dis qu'à la moindre occasion, il faut foncer. Et tant pis si je m'en prend plein la figure, au moins j'aurais tenté. Parfois il vaut peut être mieux savoir, que d'ignorer. Dire que quand je regarde en arrière, il y a tellement de choses qui auraient pu avoir une direction différente si j'avais eu le courage de me déclarer. Peut être que le résultat n'aurait pas eu l'effet escompté, mais au moins, je savais ce que cela aurait donné. Je suis sans doute compliquée, dans ma tête, car je ne sais pas vraiment où je mets les pieds, mais en même temps, ce sont dans ces choses compliquées que j'essaie de trouver la simplicité... 

17:36 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

05/06/2008

 

nuit-vip-blog-com-542529manga64

Il est temps pour moi de me remettre en question, et de savoir ce que je veux exactement dans ma vie.. Aujourd'hui j'ai été au resto avec un ami... Un ami avec qui je peux discuter de tout, avec qui je peux me confier, et essayer par la même occasion, de comprendre ce qu'un homme attend, ce qu'il pense, et comment il réagit.
J'aimerais savoir pourquoi les choses que je recherche me semblent si difficiles à acquérir, et pourquoi il faille toujours que les personnes qui peuvent m'apporter ce dont j'ai besoin, je les fuis.
Lorsque j'ai le sentiment de vouloir quelque chose de stable, je ne tombe que sur des gens qui pensent l'inverse, ou qui ne sont pas prêt à s'engager. Et lorsque j'ai envie de m'amuser, ce sont des gens corrects, et stables que je rencontre.
A croire que je choisis jamais les bonnes choses au bon moment. A moins que dans la réalité, ce ne sont pas les autres le problème, mais c'est tout simplement moi. Je dois admettre que de tomber sur des gens qui n'ont pas envie de s'engager, cela arrive souvent. D'ailleurs plus grand monde a envie de s'engager si vite. Le vécu, les souffrances du passé, le fait d'avoir été trahi, le mensonge, on en a marre. On a envie d'en profiter, et de se laisser vivre.. Le problème, c'est que si tous le monde veut se laisser vivre, alors plus personne ne veut avoir de relation stable. Et les relations de longue durée n'ont plus lieu d'exister... Dois-je vraiment penser que la vie tourne de cette façon à mon age?
Rencontrer une personne stable, sans enfant, qui n'a pas peur de l'engagement, ce n'est pas chose aisée actuellement... Et ce n'est pas les autres qui diront le contraire. Mais en même temps, c'est tellement réaliste, et compréhensible, qu'on ne peut pas vraiment leur en vouloir.. Qui a eu envie de se remettre en ménage après avoir souffert d'une séparation douloureuse? Qui a eu envie de faire confiance en l'autre, après avoir été trompé ou trahi auparavant? Je dois dire que même moi j'ai du mal.. Et pourtant, dans le fond de mon coeur, ce n'est pas ce que je ressens. Avoir des envies qui sont complètement contradictoires avec le vécu que chacun a pu avoir, cela fait peur.. Et c'est ce dont je constate tous les jours..
Comment peut-on rencontrer quelqu'un et entamer quelque chose sans se poser 1000 questions? Y a-t-il vraiment une solution à cela? Je ne sais pas.. Je cherche encore des réponses, là où il n'y en a pas.. Là où le doute sème, là où les gens ont des craintes...

00:05 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/06/2008

 

best_of_special_cg_0088

Et voila, il est temps aujourd'hui pour moi de tourner la page.. D'avancer, et de reprendre le cours de la vie comme à son habitude. Je ne dis pas que je n'avance pas, mais j'avance à petit pas. Lentement mais surement me dira-t-on. Vaut mieux cela que de marcher à reculons. Je sais qu'il faut du temps, et qu'il n'y a que cela qui peut guérir vraiment les blessures, et bien que cela fait bientôt 3 semaines, je sens encore les séquelles d'une tristesse, et d'une séparation qui me marque. Malgré qu'il n'y ait  pas vraiment eu de disputes ou de séparation houleuse. C'est juste dans ma tête. Il fallait que j'arrive à passer le cap, et aussi que je me mette dans la tête qu'il y a des choses bien plus graves que cela, et que la terre n'a pas arrêté de tourner malgré tout. Heureusement que je suis bien entourée, et que les gens m'aident dans ma démarche. J'ai récemment lu un livre sur le bonheur, et c'est fou comment nous nous compliquons la vie, alors que le simple fait d'admettre que la vie n'est pas une perpetuelle recherche du bonheur, mais juste un chemin que nous construisons petit à petit, de nos propres mains, c'est déjà acquérir une certaine forme de bonheur. J'aimerais croire que ma vie n'est pas que des moments de tristesse, de solitude, de mélancolie, de regrets, mais qu'elle est aussi remplie de moments de rire, de partage, d'amitié et de souvenirs. Et c'est grâce à cela, que je tiens bon, et que je me décide enfin à changer. Bien entendu, j'ai encore des moments de faiblesse, des moments où je me demande bien pourquoi la vie est ainsi mal faite. Mais on me redresse aussi vite, on me rattrape en pleine chute, pour me rappeler, qu'il faut continuer. Il me manque, j'y pense encore, mais moins souvent qu'au début. Est-ce déjà un signe positif d'une guérison probable? J'aspire à me voir dans le futur, voir que j'irais beaucoup mieux, que le sourire aura remplacé les larmes, que la joie de vivre aura remplacé la tristesse, et qu'une personne aura comblé ce vide...Mais ne précipitons pas les choses, j'essaie déjà d'aller mieux, et je pense que le reste suivra tout naturellement. J'ai juste hâte d'échanger ma place maintenant, avec ma place dans le futur.. Et qui sait, je regarderais sans doute en arrière, le sourire au coin et je me dirais " Et bien... si j'avais su.... "  

20:40 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

20/05/2008

 

best_of_special_cg_0126

 Pour la première fois depuis longtemps, je me suis faite larguée. Et pour une surprise, je dois dire qu'elle était de taille. Je ne m'y attendais pas du tout, et comment réagir lorsqu'on croit contrôler toute situation, et pour finir, on réalise qu'on en perd totalement le contrôle? J'ai beaucoup de mal à encaisser le coup. Je pleure, sans cesse, me pose mille questions. Je ne comprends pas? Pourtant, tout allait bien, on avait déjà même parler de faire des projets, et il avait l'air si amoureux, si attaché. J'ai rencontré la famille, les parents, les amis. Je restais longtemps méfiante, de peur d'être blessée, de souffrir. Il a essayé de me rassurer comme il le pouvait, il me disait que si je ne lui laissais aucune chance, il partait perdant déjà au début. J'ai cru bon le croire, j'ai cru bon espérer. Et pourtant, me voilà dans les sentiers de la tristesse, dans le fin fond du désespoir. Car tout ce en quoi je ne croyais plus, il avait l'espace d'un moment, réussi à me faire croire à nouveau. Et au moment où j'étais la plus fragile, au moment où j'avais décidé d'être entière, et de me laisser aller, il me dit " Je crois que j'ai fait le tour"... Le tour de quoi ? Je me pose encore la question? Il ne m'a pas laissé le choix... Avait-il au fait, vraiment essayé de me connaître? Je ne pense pas. Il a vu ce qu'il y avait à la surface, sans jamais vraiment gratter ce qu'il y avait à l'intérieur, et voilà qu'il me dit simplement cela.. Le monde a du sembler s'écrouler sous mes pieds. Je n'en revenais pas... Sur le moment, j'ai encaissé, sans rien dire. Je ne trouvais pas mes mots, comment pouvais-je répondre à cela? Quoique je dise, ou quoique je fasse, de toute façon sa décision était déjà prise. Continuer à me battre ou me défendre n'aurait rien changé. Et je reste là, maintenant, avec mes frustrations... Parce que oui j'en ai... Je n'ai pas eu l'occasion de lui dire ce que je pensais.. Mais simplement parce qu'il ne m'en a pas laissé l'occasion... Il avait décidé que c'était fini, et cela ne pouvait pas en être autrement. Je me suis retournée, pour pas qu'il ne voit les larmes couler sur mon visage, et j'entends "Sans rancune"? Comment pouvait-il encore m'infliger cela? N'avait-il donc aucun remord? Aucun regret à ce qu'il venait de dire ou faire? Qu'en est-il de ce qu'il m'a montré tout ce temps? Etait-ce de la comédie? Un coup de coeur? Je savais que ce qui montait vite, pouvait descendre tout aussi vite, mais pas à ce point là. Cela fait 4 jours, et je continue encore à pleurer. Je n'arrive pas à me contenir. Pourquoi? J'aurais eu besoin d'en discuter, de comprendre, et essayer d'arranger les choses plutôt que de tourner le dos comme ça. Mais voilà, il est tellement plus facile de changer de route, plutôt que de grimper sur une route entravée d'embuches. Il faut laisser le temps au temps, et seul les jours atténueront ma douleur, et ma peine.. Pour qu'un jour, enfin je comprenne, que parfois, il y a des choses qui ne se comprennent pas...

19:41 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/02/2008

 

decoration

Jour J approche à grand pas. J'angoisse à l'idée de me perdre dans ce tourbillon qui me tourmente depuis quelques jours. Je ne sais pas comment il faut réagir, je ne sais pas comment il faut penser.

Je me demande chaque minute qui passe, comment ce moment là, va se dérouler. Rien que d'y penser, j'ai mon coeur qui palpite, mon estomac qui se noue. J'aimerais pouvoir être sereine, et me dire que les choses iront tout naturellement comme elles devraient aller. Mais voilà, j'ai peur... En temps normal, je dirais : "Mais non, ca va aller.. Il n'y aucun risque. " Et aujourd'hui, c'est l'inverse qui me traverse l'esprit.

J'aimerais croire que les choses vont finir par tourner en ma faveur, que j'aurais enfin peut être ce que j'ai toujours recherché. Mais en vain. Pourquoi la vie s'acharne-t-elle à tout balayer d'un coup? Pourquoi ne me laisse-t-elle pas une chance de découvrir que tout ce en quoi je crois, existe réellement?

Avec mes amies, on passe nos soirées à discuter, de nos vies, nos expériences, nos blessures, nos envies.. On en revient toute au même point... Nous avons une personne que nous aimons tout près de nous, et pourtant, rien ne va comme on le voudrait. Pourquoi? Essayons nous de nous rassurer en disant qu'on aime notre indépendance malgré tout? Que nous n'avons pas besoin d'un homme dans nos vies? Qu'au final, nous n'avons que les avantages, et plus les inconvénients? Et si au final, ces avantages, devenaient des choses qui nous convenaient moins? Parce que tout simplement, nous aimons avec notre coeur, notre corps.. et qu'inéluctablement, les deux sont intimement liés....

17:41 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2008

 

decoration

 

Je rencontre des gens qui ont parfois également un passé douloureux. Chacun son histoire, chacun ses blessures.. Mais que veut dire malgré tout toutes ces hésitations, ce manque de confiance, cette méfiance?

Lorsque j'entends leur histoire, je me demande ce qu'il y a de pire ? Est ce le fait d'avoir été trompé? Le fait d'avoir laisser son amour parce que l'autre a décidé de partir à l'étranger? Le fait de vivre une histoire cachée, parce qu'aucun des deux ne semblent savoir où ils en sont?
Pourtant, la cause est la même partout. Chacun se demande ce qu'il veut, tout en cachant ce qui le blesse. Et ainsi, se créer un cercle infini de gens malheureux, à la recherche d'un quelconque réconfort, tout en essayant d'être à l'affut du moindre effort, ou de la moindre blessure.

Au final, nous avons tous le même but, mais comment faire pour y parvenir. Sans embûches, sans se faire du mal ?

Je cherche des réponses qui semblent s'éloigner de plus en plus chaque jour. Et ce qui me semblait tant facile à gérer, devient subitement un problème sans solution.
Comment savoir si l'autre ne ment pas? Comment savoir s'il est sincère? S'il ne joue pas la comédie? S'il partage également des sentiments?
Tout cela n'est qu'une énorme pièce de théatre, ou chacun essaie de trouver son rôle. Des mots qui ne sont pas dit, des amours qui sont inhibés, des gestes qu'on essaie de masquer. Cela n'amène que la souffrance, et le désespoir. On attend de l'autre ce qu'on est en train d'éviter de faire.. Pour ne pas avoir mal, pour ne pas avoir à en souffrir.

C'est dur.. Dur pour le moral, dur pour nous même. Parce qu'on ne sait pas prévoir, et on ne sait pas par quel chemin on va. J'ai peur.. Que va t il encore m'arriver au tournant? Comment vais-je encore pouvoir me relever si je tombe à nouveau? J'aimerais pouvoir foncer, et ne pas regarder ce qu'il y a derrière... Pouvoir sauter au dessus des pièges et me retrouver au sommet de ma quête. Mais je me rends compte que le chemin à prendre, est encore long.. et qu'il n'y a qu'avec le temps que je me rendrais vraiment compte de ce qui m'attend....

15:21 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/01/2008

 

decoration

 

Encore une journée de passée, et voilà que je retombe dans le doute. Le doute de ne pas savoir où je vais, ni comment m'y rendre.

Chaque pas que je fais, me vaut un détour, une interrogation. Et si j'avais fait le bon choix? Est-ce que cela aurait eu un sens à ma vie, autrement? Je me le demande.
Je cherche au fond de moi même les réponses à mes propres questions, à mes propres peurs, à mes propres angoisses. Comment savoir que ce qui se trouve au plus profond de moi même, aie envie un jour de ressurgir à la surface?

Des blessures qu'on a envie d'oublier, des histoires qu'on a sans doute effacée. Nul doute qu'il s'agit là de la faille à ma quête.
Je ne sais trop que dire, ou que faire. Mon coeur me fait mal, mais pourquoi? Est-ce la raison même qui m'amène à prendre ce genre de décision?

J'aimerais pouvoir en dire long. J'aimerais pouvoir en dire tant. Mais ce n'est pas le cas. Je cherche désespéremment à ouvrir un jour mon coeur, à voir enfin le bonheur ! Mais j'ai peur. Peur d'être déçue, peur de me faire avoir, peur de ne vivre encore une fois que l'illusion d'un bonheur inventé.

Je me sens perdue au plus profond de mon être, sans savoir comment en sortir. Et de nouveau, je ne sais que fermer les yeux, sombrer dans la nuit, me perdre dans mes pensées.. Telles qu'elles ont été fabriquées pour combler ce manque que je ressens tant...

20:10 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/01/2008

 

decoration

Je me perds dans les illusions que donnent parfois la vie. Dois-je penser que la vie ne nous fait jamais de cadeaux ?

Je ne sais pas. Mais cela semble une fois encore, la conclusion d'un échec.. Je passe ma vie à rechercher l'amour avec un grand A. Mais existe-t-il vraiment ? Et lorsqu'on pense l'avoir trouver, il y a toujours des moments où les doutes arrivent, et nous embrouillent l'esprit.

J'aimerais tant me dire que cette quête qui semble ne pas en finir, aboutit quand même sur du concret. Mais voilà, les choses filent entre mes doigts, comme une poignée de sable que j'ai dans les mains, mais dont chaque grain échappe malgré tout l'effort pour le contenir.
Cela fait des mois que j'ai pensé avoir trouver une personne bien.. Une personne qui m'aime, et qui mérite tout l'amour en retour. Et cette fois-ci, ce n'est pas lui, c'est moi. Je n'y arrive pas, je ne sais pas pourquoi... Pourtant, il semblait être parfait. Ai-je peur malgré tout du bonheur? Ai-je envie de fuir dès qu'un éclat de lumière arrive sur ma vie? Pourquoi? Pourquoi toutes ces hésitations? Pourquoi toutes ces peurs?

Je n'arrive pas au fond de moi à trouver les bonnes réponses. Je cherche en vain les raisons qui pourrait me retenir, et pourtant, je ne cherche qu'à fuir.
Nous sommes bien, mais nous ne nous sommes pas rencontrer au bon moment.. Quelle tristesse de se rendre compte que si on pouvait faire un bond dans le temps, les choses auraient peut être pris une autre tournure.
On nous parle de destin, que les choses arrivent parce qu'elles ont un sens, et donnent un sens à notre vie. Et pourtant, j'ai toujours cette impression que ces choses là, n'arrivent jamais au bon moment.

Jamais au bon endroit, jamais à la bonne date, jamais à la bonne heure. Et pourtant, on y croit.  On espère que quelque part, cela ne changerait rien, on vit dans nos rêves, on vit dans nos illusions. Et un jour, on se réveille, dévoilant ce que la réalité nous cache. Et cela nous fait mal. Parce qu'on ne peut rien changer à cela.

Je me sens vide, je me sens triste, et pourtant je sais au fond de moi, qu'il faut avancer, chacun de son côté... J'aurais aimé avancer côte à côte... Mais qui sait, si un jour, je ne finirais pas par le dire ????

01:55 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/08/2007

 

Les jours passent, mais me semblent longs et douloureux. Je ne sais pas comment expliquer le pourquoi du comment. Tout ce que je sais, c'est que la vie me semble bien triste.
J'avais rencontré quelqu'un. Quelqu'un qui me semblait bien, avec qui je pensais pouvoir construire quelque chose. Mais voila que je me retrouve encore et toujours au point de départ. Sans vraiment comprendre, sans savoir quoi. Je ne sais pas où je vais, je ne sais pas qui je suis.

J'ai du mal à comprendre. J'ai mon coeur qui me fait mal, j'ai mon coeur qui saigne. et pourtant, je me dis que c'est peut être mieux comme ca.
Nous avons passé de bons moments, mais aussi de terribles disputes. Nous n'arrivions plus à nous comprendre. Pourquoi? Je ne le sais pas.
J'ai pourtant essayé de le comprendre, de savoir ce qui le faisait tant souffrir? Pourquoi il passait son temps à se martyriser, et à s'infliger toutes ces peines. Mais voilà, l'amour n'a plus suffit... Je ne savais plus quoi dire, je ne savais plus quoi faire.. Le dialogue a laissé sa place au silence, le bonheur à la souffrance, l'amour à la tristesse..
Autant d'amertume qui s'installe entre nous, et du coup, un gouffre s'est créé sans même qu'on ne s'en rende compte.

Tout est allé si vite. Je n'ai pas eu le temps de souffler un peu. Et du jour au lendemain, voilà que nous n'arrivons plus à se parler. On en vient à se disputer , à se faire tellement mal. Il n'y a plus de places pour la tendresse, la douceur, et un peu de réconfort.

Je me sens tellement triste, je me sens tellement seule.. Seule face à moi même, face à mon désarroi, face à ma solitude !

Y a -t-il vraiment une solution à ce mal être ? Y a -t-il une issue pour nous deux ? Je ne sais pas. Je ne sais plus où j'en suis.
J'aimerais pourtant savoir comment je dois avancer.. J'aimerais savoir s'il vaut la peine de construire quelque chose avec lui..

Mes questions restent sans réponses, mais doutes restent dans le noir, et mon coeur reste dans la douleur....

13:46 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/02/2007

 

 

Il m'arrive parfois de ne plus savoir.. de ne plus comprendre.. de ne plus savoir quoi faire..

Je reste là, impuissante, désamparée... Parce que je ne sais pas par où il faut commencer. J'aimerais pouvoir aider, j'aimerais pouvoir faire changer les choses. Mais peut être que cela est impossible...

On dit toujours qu'en amour, il faut partager.. Que les moments de bonheur semblent normaux, mais que lorsque nous rencontrons des moments de douleurs, chacun se renferme dans sa petite bulle.. Des non dits, des incompréhensions, des tensions.. apparaissent, et on ne les a même pas vu venir.

Que faire lorsque l'autre se torture, lorsque l'autre est malheureux pour on ne sait quelle raison, lorsque l'autre nous rejette parce qu'on ressent de la compassion ? Est ce cela les mauvais côtés de l'amour ? Est ce cela qu'on est obligé de vivre pour connaître le bonheur ?

 

Je pensais que ce sont des choses que l'on faisait à deux, je pensais qu'on surmonterait les montagnes à deux, je pensais que ce que l'on ressent comme la tristesse, et la peine, on se les raconterait tout les deux.. Mais je me retrouve toujours au point de départ..

Ai-je perdu la main ? Aurais-je oublié les bases d'une relation d'amour ? Par quoi commencer ? Avec quels mots faut il parler ? Parfois je ne sais plus, je ne sais pas.. parce que l'autre ne comprend pas, parce que l'autre ne dit pas... parce que l'autre ne veut pas.

 

Alors on se sent seul, on se sent faible, on se sent vulnérable... mais surtout, on ressent de la colère... de la haine.. Tout cet amour ne donne plus de sens.. J'ai la tête qui tourne, mes idées se mélangent... et pour finir.. disparaissent pour ne donner qu'une image floue, et sans importance....

13:17 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/02/2007

Amour toujours...

 

Aujourd'hui il s'agit de la Saint Valentin.. Quelle drôle de coutume tout de même.. Pourquoi faut il un jour particulier dans l'année pour prouver à l'autre moitié qu'on l'aime ? N'est il pas plus simple, plus romantique, et plus imprévisible d'offrir un cadeau à l'être aimé peu importe le jour, la date ?

Je demande un peu autour de moi ce que les gens ont décidé de faire pour la Saint Valentin.. Une majorité va manger un bout au resto, une partie un diner romantique à la maison, mais une bonne partie me dit qu'ils ne font rien de spécial..

Et pourtant.. On a beau dire lorsque les gens sont célibataires, qu'ils s'en foutent, que la fête n'a pas son importance, et pourtant.. j'ai surpris l'un de mes amis me dire hier " On dit que ce n'est pas important, que finalement c'est commercial.. mais bon, le soir, on se retrouve quand même tout seul, et on se sent un peu minable... ".

J'ai sentie une petite voix amère dans le fond de sa gorge.. Les yeux laissaient paraitre un nuage de tristesse et de mélancolie.. Mais très vite, il me regarda, souria et me dit " Bah, c'est pas grave, au moins je n'aurais pas de cadeau à offrir cette année... "..

L'amour ne tient il vraiment qu'à un objet ? Un vêtement ? Un bijou ? ou je ne sais quel autre chose qu'on a du acheter pour faire comme les autres ? J'avais envie de lui dire que peu importe, il n'y avait pas de raison de se sentir minable.. Pourquoi ? Parce qu'on est seul ? Parce qu'on ne reçoit pas de cadeau ? Parce qu'on n'en offre pas non plus ?
Après tout ? Cela rime à quoi ? Je m'en sentirais d'autant plus minable si mon copain décidait d'offrir un cadeau pour la Saint Valentin, juste parce qu'il le faut, et non parce qu'il a envie, ou qu'il m'aime..

Il n'y a pas de traditions, il n'y a pas de jour qui compte pour montrer son amour.. Juste par des gestes, des mots, des regards, des moments qu'on a envie de partager avec la personne qui font que l'amour existe.. Qu'il est bien là.. Qu'il n'est pas hypocrite.

 

Alors, pour ceux qui croivent que cette journée est grise, que cette journée est maussage, que cette journée est remplie de solitude et d'amertume, il n'y a pas de Saint Valentin qui compte vraiment, mais juste l'intention...

Lorsqu'on aime vraiment, la Saint Valentin est quelque chose qui se célèbre tout les jours ;o))


13:43 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/02/2007

des jours heureux ?? ...

 

Voilà bien des mois qui se sont écoulés depuis la dernière fois.. Des hauts et des bas... Que dire ? Que l'amour n'est pas ce que l'on croit ? Que parfois nous nourrissons des illusions qui finissent par disparaitre un jour où l'autre ?

Je pensais y croire jusqu'au bout.. Je rassurais mes amies qui n'y croyaient plus.. Je leur disais " Mais non, l'amour est beau.. L'amour existe.. Il n'est peut être pas encore là, mais il n'est pas loin.. " Je leur disais que même si elles ne croyaient plus au prince charmant, il fallait croire en celui qui allait faire en sorte qu'elles y croiraient encore..
Que les jours de pluie se transformeront en jours heureux... Que la froideur de leur coeur allait retrouver la chaleur et la douceur.. Que ce qui a fait que leur amour meurt, retrouve vie dans une source de bonheur..

Mais au fur et à mesure du temps, je me suis rendue compte que malgré tout ce que je leur disais, je finissais par ne plus y croire moi même. J'ai eu des doutes, j'ai eu des peurs. Je me suis dit " Et si...elles avaient raison.. Et si l'amour n'existe pas.."

De mon optimisme, je devenais la personne que j'évitais.. Je devenais maussade, aigrise.. Je ne voulais plus rire de rien, je ne trouvais plus goût à rien. J'avais des passions, j'avais des hobbies, j'avais mes sorties.. et pour finir, me voilà emprisonner entre les 4 murs de mon mécontentement.. mon pessimisme.. Je vois les choses en noir alors qu'elles avaient l'habitude de briller par leur couleur..
Les petites choses futiles prennent de l'ampleur catastrophique..

Je n'ai plus qu'une idée en tête... oublier.. Je veux effacer ma mémoire. Je veux effacer mes pensées.. Mais au fond, la seule chose que je voulais effacer.. C'était mes idées noires.. ma tristesse.. ma solitude.. mon désarroi..

Me revoilà seule avec moi même..Encore une fois.. remise en question..

Que faire ? Que dire ? Que penser ? On dit que parfois, les choses en amènent une autre.. et si ca marche pour le côté positif, il allait de soi que c'était pareil pour le côté négatif..

 

Et si je me reprenais en main.. peut être qu'une bonne chose en amènera une autre.. Et si j'essayais ? Qui sait ? Je l'ai déjà fait, il suffit de le refaire encore une fois...

 

Et me revoilà... partie dans mes idées folles.. La vie est belle, les choses ont un sens.. L'amour a une couleure...

Combien de temps vais je tenir avant la prochaine rechute ? Combien de fois dans ma tête vais je me dire "allez, tu as raison, et tu sais que tu as raison.. ne laisse pas les mauvaises idées te poursuivrent à jamais .." ?

J'ai sans cesse le sentiment qu'en moi, j'ai deux sentiments qui s'affrontent.. Jusqu'au moment où l'un des deux n'en puissent plus.. Un combat interminable, un combat qui me fatigue à la longue.. Pourquoi ne puis je pas aspirer à des jours heureux, des jours de quiétude et paisibles..

J'en ai marre de me ronger, j'en ai marre de me poser 1000 questions, j'en ai marre d'avoir le coeur qui change de ton, j'en ai marre de cette vie qui vire de couleur.. Et si l'amour était tout simplement une roue avec toute les couleures qui tourne tout au long de la vie ? Une fois elle est rose, une fois noire, une fois grise, une fois rouge... et si .. et si....


20:46 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2006

Jalousie..

 

Je suis arrivée à un point où je n'arrive plus à contrôler mes sentiments.. Pourtant j'ai l'impression que plus je me dévoile, et plus j'ai à perdre.. Je sais pas pourquoi, mais cela a été toujours le cas pour moi.. Tant que je ne disais rien à l'autre, je savais que je le garderais.. Mais une fois que je leur dis ce que je ressens vraiment, j'ai l'impression que les choses m'échappent, et que la personne risque de s'éloigner.. Peut être parce qu'il aura eu l'impression d'avoir gagner.. Peut être parce qu'il aura eu la sensation d'avoir tout ce qu'il voulait entendre...
J'ai peur, je ne sais pas comment faire.. Ne rien dire n'est pas bien non plus. Je sais que parfois les gens ont besoin de se sentir rassuré.. Parfois il vaut peut être mieux me protéger.. Ainsi j'éviterais de sentir la tristesse qui me parcours le corps, la douleur qui me déchire le coeur.

Hier je lui ai dit ce que j'avais envie de dire, ce que je ressentais, que si cela ne tenait qu'à moi, je le garderais près de moi.. mais que je ne peux pas.. Je ne peux pas me permettre de jouer ce jeu la..

 

Qui a dit que l'amour était facile ? Qui a dit qu'on était heureux en amour ? Je ne sais plus.. Moi chaque fois que j'aime, j'ai mal.. Chaque fois que je crois qu'on m'aime, on m'abandonne..

Il me dit que je ne mérite pas ca, et pourtant.. c'est ce qu'il m'arrive tout le temps.. Je lui ai répondu que j'étais probablement pas sage dans une de mes vies passées, et que c'est pour cette raison que je suis en train de payer..

Quelle triste vie tout de même.. Dire que je passe mon temps à faire croire aux gens qui se sentent seuls que l'amour existe surement quelque part pour chacun d'entre nous.. mais je finis par croire que cela n'est qu'un beau rêve d'enfant...

 

Maintenant il est peut être temps que je pense à autre chose.. Que j'essaie de l'oublier..encore un... Mais voila que cette distance qu'on se force à prendre me fait du mal.. Lorsque je l'entends parler d'une autre.. J'ai le sang qui me monte dans les veines.. j'ai des bouffées de chaleur, et je sais que ce que je ressens ne devrait pas exister.. J'ai l'impression qu'il finira par en aimer une autre, j'ai peur qu'il ne m'oublie.. j'ai peur que tout ce qui s'est passé , n'est que de la comédie, et pour finir, il n'y en aura qu'un seul de nous deux qui en souffrira.. C'est moi..

Je ne veux pas qu'une autre fille puisse lui apporter ce que je peux lui donner. Je ne veux pas qu'une autre puisse espérer qu'il lui apporte ce qu'il me donne.

Je l'aime, mais je ne peux l'aimer entièrement.. Et cela me fait souffrir.. à en mourir...

15:31 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2006

...

 

Il pleut dans mon coeur... comme il pleut sur la ville.. Aujourd'hui j'ai mon coeur qui se meurt, et encore une fois, je me suis faite avoir par les jeux de l'amour..

Chaque fois c'est pareil.. Je ne sais peut être pas les règles de l'amour, mais je sais que le saignement d'un coeur est parfois bien douloureux.
Je pensais pouvoir me protéger.. Je pensais que j'arriverais à gérer.. Je pensais que jamais je n'aimerais encore... Mais je me trompe à chaque fois.. et je me retrouve toujours au même point.. Toujours la même histoire qui se répète, toujours les mêmes douleures qui reviennent, toujours les mêmes saignements..
J'aimerais pouvoir me dire qu'un jour, cela est possible d'avoir le coeur qui cessera de saigner. J'aimerais me dire qu'un jour, un homme aura réussi à le soigner..

Mais de jour en jour, cela s'empire.. Pourquoi les choses sont elles faites ainsi? Pourquoi ai-je toujours l'impression que les choses ne vont pas comme elles doivent?? Le monde tourne à l'envers, les gens font des choses qu'ils n'ont pas envie de faire, ils ferment les yeux, ils font semblant.. Et cela pour mener à quoi ? A toujours faire souffrir quelqu'un..

Je ne sais pas au fait ce que je ressens.. Tout ce que je sais, c'est que cela fait mal.. Je me suis dit au début, que cela allait passer.. Que ce ne sont plus des choses qui me toucheront.. Parce que je suis forte.. parce que je maitrise..
Mais maintenant, j'ai la rage, j'ai la colère, et en même temps... Je sens que tout au fond de moi, j'ai le coeur en lambeau...

J'aime...Je n'aime pas... J'adore... Je haie.. Pour finir.. je ne sais plus ce que je dois ressentir.. Je suis perdue dans le fond de mon âme.. Ne sachant plus où je dois aller, ce que je dois faire..pour cesser d'avoir mal..

 

Ces simples lignes, ces simples mots, sont peut être déjà la voie vers une guérison... je l'espère...


19:17 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |