30/06/2008

 

 

feder 12

 

 Hier sur un coup de tête, j'ai pris la voiture,et je suis allée à la mer, alors que tout le monde était dans le sens inverse.. Il était presque 20h, j'avais une heure de route, et pourtant.. Il fallait que je parte, et que je change d'air. A défaut de ne pouvoir partir en vacances, il fallait bien trouver un endroit plus près. A table, lorsque je suis en train de manger, j'entends des gens à côté de moi qui discutaient de leur situation. Vue qu'ils parlaient relativement fort, il était difficile pour moi de les ignorer.
A entendre ce que le premier interlocuteur disait à son comparse, il vivait une situation relativement difficile. Sa femme le quitte, il ne comprend pas pourquoi, et cherche à la reconcquérir par tout les moyens.
J'ai toujours dit, et je le pense toujours, que l'amour est la plus grande force au combat. Lorsque l'on se bat au nom de l'amour, on est capable de parcourir le monde entier, écraser et terrasser les pires ennemis, monter et grimper tout en haut d'une montagne, et essayer de toucher le ciel.
Quoi de plus beau? Et pourtant, dans la réalité, la vie est bien plus cruelle que cela.. On a beau vouloir se battre, et parfois, on perd vite la bataille...
Le pire, dans une relation, c'est de ne pas savoir pourquoi l'autre nous a quitté.. Comme je l'ai vécu récemment, on se pose des tas de questions, et on ne trouve jamais les réponses. Je ne comprends pas pourquoi , et comment on peut faire ça à une personne qu'on a aimé, et avec qui on a partagé tant de choses ! N'a-t-on pas de respect pour l'autre? N'y a-t-il pas un minimum de reconnaissance envers l'autre? Même si on ne l'aime plus, même si on ne veut plus partager de moments avec, il mérite de le savoir... Comment peut-on alors tourner la page, et décider d'avancer, alors que l'autre a décidé de nous couper la route sous les pieds?
Bref, j'écoute attentivement, et le fait de le voir si déterminer à vouloir récupérer sa femme, me touche. J'avais envie de l'aider.. Mais comment? J'imaginais alors, une personne proche, qui vivrait la même situation, et je me suis demandée, ce que je lui dirais à la place de son ami.
J'avais difficile à trouver les mots.. Parce que d'un côté, nous avons envie de le soutenir dans sa démarche, mais d'un autre, si nous savons que c'est perdu d'avance, on ne peut pas non plus le laisser continuer à espérer pour rien... On n'est jamais sûr de rien, c'est un fait, mais avons-nous le droit de nourrir un espoir qui ne prendra jamais forme? Au risque que l'autre soit encore plus déçu, et ne nous reproche un jour de ne pas lui avoir ouvert les yeux plus tôt?
Ce que j'avais du mal à saisir aussi, c'est comment une personne peut changer du jour au lendemain de comportement? La veille, prétendre aimer, et le lendemain, partir sans rien dire?
On se pose alors les questions à savoir, si l'autre n'a pas joué la comédie pendant tout ce temps, que cache-t-elle, pourquoi a-t-elle changé d'un coup? Il y a de quoi perturber quelqu'un, ce qui semblait être le cas de mon voisin de table...
Après les avoir écouter longuement, je conclue que les deux amis, repartent bredouille.. L'un sans solution, l'autre...sans avoir pu en donner une.. 

11:01 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/06/2008

 

 vkii15j6

 

Aujourd'hui, je me sens femme... Pas que je ne me sentais pas comme cela avant, et je ne sais pas si c'est l'euphorie de l'été, mais les choses ont l'air d'avoir pris une tournure différente. Les hommes ont l'air d'être plus ouvert, plus réceptif, et ce qui me met complètement en confiance. J'attrape une certaine assurance, et je me surprends à aimer jouer à ce jeu de séduction. Je sais bien, malgré tout, que cela n'a aucun aboutissement, mais c'est juste le plaisir de.... Pouvoir se sentir désiré, se sentir convoité, se sentir attiré... Et cela fait du bien à l'égo.
Je discute avec une amie, qui m'avoue avoir des craintes quant au comportement de son homme. Il joue au jeu de séduction avec....une autre qu'elle. Pourquoi fait-il cela? Est-ce qu'il la trompe pour autant? Je ne sais pas. Cela reste des questions sans réponses, parce que, comme je l'ai déjà dit, nous ne sommes pas fait pour se comprendre. Nous, les femmes, nous associons souvent le mental, et le physique.. Les hommes semblent faire la part des choses. Draguer n'est point tromper... Pourtant pour nous, draguer, est une forme de trahison. On se sent toujours laizée, et surtout salie dans notre image. "Que vont penser les autres? Il me fait passer pour une demeurée"... sont souvent les craintes que nous abordons dans ces cas la.
Et si tout simplement, ils avaient besoin de se sentir désiré eux aussi? Ce n'est pas un homme qui va se faire courtiser, ce n'est pas à un homme que l'on va faire un compliment, ce n'est  pas à un homme que l'on va jeter un petit clin d'oeil discret..... Et si eux aussi, ils avaient le droit d'être flatté par moment dans leur égo..??? Mais à quel prix ?
Lorsque nous flirtons avec un homme, c'est qu'il y a déjà une certaine affinité.. Nous ne faisons jamais cela, sans être sure et certaine, qu'il n'y a pas un échange, ou une certaine réceptivité... C'est là qu'est toute la différence sans doute, avec un homme.. Lui ne voit en cela, qu'un petit jeu... qui parfois malheureusement peut déraper.
Alors, si j'avais un conseil ou un mot de réconfort à dire à mon amie, que devrais-je dire? Que c'est normal ce qu'il fait? Qu'elle n'a rien à craindre? Qu'il faut le laisser faire? Et où est la limite dans ces cas la? J'ai été moi même trompée par mes ex, j'ai subi cette trahison mainte fois... et pourtant, je ne peux que me résoudre à penser que l'homme est ainsi fait... Qu'un homme aime, et aimera toujours être un chasseur... et une femme, être chassée... Qu'un homme fidèle qui aimera qu'une seule femme toute sa vie, cela ne peut exister...
Désolation? Triste sort? Ironie de la vie? ... Et si c'était tout simplement comme cela que ca a fonctionné, et que ca fonctionnera pour toujours? .... 

23:13 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

10/06/2008

 

saikano_wp04l

Aujourd'hui je ne me sens nullement inspirée.. J'essaie de savoir ce qui ne tourne pas rond dans ce monde. Pourquoi y a-t-il des gens en couple qui sont si malheureux ? Moi qui regardais leurs images en imaginant qu'ils avaient une belle vie de famille, un couple qui marchait, et au final, des problèmes, on en trouve partout. L'être humain est décidemment un éternel insatisfait. Croyons nous que l'herbe est toujours plus verte ailleurs, alors qu'au final, les mauvaises herbes poussent chez tout le monde? Lorsque je discute avec des gens, et qu'on me pose la question fatidique " Tu es célibataire?" et que je réponds d'un "oui" complètement fade, on me répond " Tu as bien raison! Tu ne sais pas la chance que tu as ! " ... Ah bon ??? Et quelle chance ai-je d'être célibataire? On me dit alors " Tu n'as pas de compte à rendre, tu fais ce que tu veux, pas de prise de tête.." . J'hallucine. Dire qu'il y a des gens comme moi qui n'espère qu'une chose, trouver une personne à aimer, voilà qu'on me dit qu'il vaut mieux rester seul. Pourquoi ne pouvons-nous pas nous contenter de ce que nous avons, et de ce que la vie nous apporte? Même moi parfois j'ai du mal à comprendre. Moi même, lorsque je sens qu'une personne a envie de s'investir, je cherche à fuir, et lorsque je veux m'investir avec quelqu'un, cette personne n'est jamais prête. Quel triste sort... et c'est là que je me rends compte, que nous souhaitons toujours, par l'image que nous projette autrui, ce que nous ne pouvons pas avoir. Et lorsque j'y pense, il est vrai que j'aimerais trouver un homme à aimer, à chérir, à caliner, mais il est tout aussi vrai de dire que j'aime ma liberté, et que j'ai envie quelque part de la conserver. Et pourquoi l'être humain ne sait-il pas associer "être en couple" et "être libre" ensemble? Est-ce une chose qui demande l'impossible? Est-ce parce qu'inconsciemment, l'être humain a besoin de "posséder" les choses qu'il aime sans pour autant se sentir lui même emprisonner? Tout est si contradictoire, si opposé, si incompatible. Les couples libres ne fonctionnent pas, les couples fusionnels ne fonctionnent pas non plus... On me parle alors de "couple moderne" où chacun fait ce qu'il veut, où chacun a son chez soi, où chacun sort de son côté... Mais pourquoi dès lors, appellons-nous cela "un couple" ? Je pose tellement de questions, mais en même temps, j'ai l'impression que ces questions fusent de partout...Comment faisaient nos grands-parents, et certains de nos parents pour être mariés depuis des années, nous montrer qu'ils sont un couple solide, que l'amour ne s'est pas terni au fil des ans ? Quelle était leur recette? Des principes, des valeurs...oui, et même lorsqu'on pense les avoir, on ne sait pas toujours s'en servir.. Un ami me dit " Les couples qui durent des années, et qui vivent ensemble pour la vie, ca n'existe plus..." . Cela m'effraie.. Pourquoi donc? La société facilite tellement les échanges à l'heure actuelle, qu'il n'est plus question de se battre pour que les choses marchent. On est pas content? On va à la concurrence.. On est pas heureux? On cherche sur internet ou ailleurs.. On en a marre? On tourne le dos au problème, et on fuit, plutôt que de rester à la maison pour essayer de le résoudre.. Au final, que faisons-nous pour que ça marche?? A part fuir.....

 

20:48 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

07/06/2008

 

25

Hier soir, j'ai passé la nuit à me demander si j'avais des regrets.. Et je dois dire que sous un coup de tête impulsif, je me suis mise à écrire une lettre, destinée à une personne qui m'est chère. Une personne que je ne vois presque jamais, mais que je porte toujours dans un coin de mon coeur, toujours une petite pensée pour lui, peu importe le moment de la journée. Je m'étais dit que cela ne servirait à rien, puisque cette personne ne veut pas s'engager. Et pourtant j'avais le besoin hier soir, de lui dire ce que je ressentais. Peu importe les conséquences, peu importe si je devais perdre ce lien à tout jamais, mais il fallait que je le fasse, pour qu'un matin en me levant, je ne me dise pas " Je n'ai jamais eu l'audace d'essayer, et je regrette".. Peut-être que je n'aurais jamais de réponses à mes questions, et je ne saurais jamais le fin fond de ses pensées, de ce qu'il ressent. Mais j'ai déjà tellement de regrets, que maintenant, je me dis qu'à la moindre occasion, il faut foncer. Et tant pis si je m'en prend plein la figure, au moins j'aurais tenté. Parfois il vaut peut être mieux savoir, que d'ignorer. Dire que quand je regarde en arrière, il y a tellement de choses qui auraient pu avoir une direction différente si j'avais eu le courage de me déclarer. Peut être que le résultat n'aurait pas eu l'effet escompté, mais au moins, je savais ce que cela aurait donné. Je suis sans doute compliquée, dans ma tête, car je ne sais pas vraiment où je mets les pieds, mais en même temps, ce sont dans ces choses compliquées que j'essaie de trouver la simplicité... 

17:36 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

05/06/2008

 

nuit-vip-blog-com-542529manga64

Il est temps pour moi de me remettre en question, et de savoir ce que je veux exactement dans ma vie.. Aujourd'hui j'ai été au resto avec un ami... Un ami avec qui je peux discuter de tout, avec qui je peux me confier, et essayer par la même occasion, de comprendre ce qu'un homme attend, ce qu'il pense, et comment il réagit.
J'aimerais savoir pourquoi les choses que je recherche me semblent si difficiles à acquérir, et pourquoi il faille toujours que les personnes qui peuvent m'apporter ce dont j'ai besoin, je les fuis.
Lorsque j'ai le sentiment de vouloir quelque chose de stable, je ne tombe que sur des gens qui pensent l'inverse, ou qui ne sont pas prêt à s'engager. Et lorsque j'ai envie de m'amuser, ce sont des gens corrects, et stables que je rencontre.
A croire que je choisis jamais les bonnes choses au bon moment. A moins que dans la réalité, ce ne sont pas les autres le problème, mais c'est tout simplement moi. Je dois admettre que de tomber sur des gens qui n'ont pas envie de s'engager, cela arrive souvent. D'ailleurs plus grand monde a envie de s'engager si vite. Le vécu, les souffrances du passé, le fait d'avoir été trahi, le mensonge, on en a marre. On a envie d'en profiter, et de se laisser vivre.. Le problème, c'est que si tous le monde veut se laisser vivre, alors plus personne ne veut avoir de relation stable. Et les relations de longue durée n'ont plus lieu d'exister... Dois-je vraiment penser que la vie tourne de cette façon à mon age?
Rencontrer une personne stable, sans enfant, qui n'a pas peur de l'engagement, ce n'est pas chose aisée actuellement... Et ce n'est pas les autres qui diront le contraire. Mais en même temps, c'est tellement réaliste, et compréhensible, qu'on ne peut pas vraiment leur en vouloir.. Qui a eu envie de se remettre en ménage après avoir souffert d'une séparation douloureuse? Qui a eu envie de faire confiance en l'autre, après avoir été trompé ou trahi auparavant? Je dois dire que même moi j'ai du mal.. Et pourtant, dans le fond de mon coeur, ce n'est pas ce que je ressens. Avoir des envies qui sont complètement contradictoires avec le vécu que chacun a pu avoir, cela fait peur.. Et c'est ce dont je constate tous les jours..
Comment peut-on rencontrer quelqu'un et entamer quelque chose sans se poser 1000 questions? Y a-t-il vraiment une solution à cela? Je ne sais pas.. Je cherche encore des réponses, là où il n'y en a pas.. Là où le doute sème, là où les gens ont des craintes...

00:05 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

02/06/2008

 

best_of_special_cg_0088

Et voila, il est temps aujourd'hui pour moi de tourner la page.. D'avancer, et de reprendre le cours de la vie comme à son habitude. Je ne dis pas que je n'avance pas, mais j'avance à petit pas. Lentement mais surement me dira-t-on. Vaut mieux cela que de marcher à reculons. Je sais qu'il faut du temps, et qu'il n'y a que cela qui peut guérir vraiment les blessures, et bien que cela fait bientôt 3 semaines, je sens encore les séquelles d'une tristesse, et d'une séparation qui me marque. Malgré qu'il n'y ait  pas vraiment eu de disputes ou de séparation houleuse. C'est juste dans ma tête. Il fallait que j'arrive à passer le cap, et aussi que je me mette dans la tête qu'il y a des choses bien plus graves que cela, et que la terre n'a pas arrêté de tourner malgré tout. Heureusement que je suis bien entourée, et que les gens m'aident dans ma démarche. J'ai récemment lu un livre sur le bonheur, et c'est fou comment nous nous compliquons la vie, alors que le simple fait d'admettre que la vie n'est pas une perpetuelle recherche du bonheur, mais juste un chemin que nous construisons petit à petit, de nos propres mains, c'est déjà acquérir une certaine forme de bonheur. J'aimerais croire que ma vie n'est pas que des moments de tristesse, de solitude, de mélancolie, de regrets, mais qu'elle est aussi remplie de moments de rire, de partage, d'amitié et de souvenirs. Et c'est grâce à cela, que je tiens bon, et que je me décide enfin à changer. Bien entendu, j'ai encore des moments de faiblesse, des moments où je me demande bien pourquoi la vie est ainsi mal faite. Mais on me redresse aussi vite, on me rattrape en pleine chute, pour me rappeler, qu'il faut continuer. Il me manque, j'y pense encore, mais moins souvent qu'au début. Est-ce déjà un signe positif d'une guérison probable? J'aspire à me voir dans le futur, voir que j'irais beaucoup mieux, que le sourire aura remplacé les larmes, que la joie de vivre aura remplacé la tristesse, et qu'une personne aura comblé ce vide...Mais ne précipitons pas les choses, j'essaie déjà d'aller mieux, et je pense que le reste suivra tout naturellement. J'ai juste hâte d'échanger ma place maintenant, avec ma place dans le futur.. Et qui sait, je regarderais sans doute en arrière, le sourire au coin et je me dirais " Et bien... si j'avais su.... "  

20:40 Écrit par Selena dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |